Discours psychanalytique garanti 100% non dénaturé

Il y a quatre mois, j'écrivais ici-même:
si j'étais Sophie Robert, je dirais aux plaignants: "Chiche! Vous voulez que la complexité de votre pensée soit accessible au public dans son intégralité, sans coupure, sans montage, sans voix off? Fort bien, je mets tous les rushes sur le web. A chacun de se faire sa propre opinion sur la teneur de vos propos, et sur le fait que je les ai ou non dénaturés dans Le Mur."
Si elle le fait, on n'a pas fini de rigoler. Le Mur n'était qu'une bande-annonce! Quand l'intégrale sera diffusée, je suis prêt à parier que les plaignants regretteront le montage original du Mur.
Nous y sommes. L'Express sort aujourd'hui sept minutes inédites d'interview d'Esthela Solano.Chacun peut maintenant juger sur pièces si le montage du Mur a véritablement dénaturé la pensée de Solano, ou si au contraire il l'a modérée... Chacun peut aussi se faire une opinion plus éclairée sur le jugement rendu en première instance, sachant que ce passage faisait partie des rushes saisis par la justice, sur l'analyse desquels s'est basé le jugement. On peut par exemple s'étonner qu'aucune mention ne soit faite de ce passage dans le texte du jugement, alors qu'il est un élément-clé pour l'appréciation du fond de la pensée d'Esthela Solano. Enfin on appréciera le double langage explicite de la psychanalyste, celui réservé aux initiés et illustré dans ce passage, et celui que l'on sert au grand public pour l'endormir. C'est tout le mérite du documentaire de Sophie Robert que d'exposer au grand jour le premier.

Et ce n'est pas fini. Ce n'est que le début du grand déballage. Sophie Robert a encore des heures d'enregistrement tout aussi édifiants, sur l'autisme (le Mur 2 est annoncé), sur la sexualité, et sur d'autres sujets encore. Nous n'avons pas fini de nous délecter des subtilités de la pensée psychanalytique...


Libellés : , , ,